31/01/2007

L'écran de ma jeunesse.....

Les Galapiats
ou le Trésor du Château sans Nom
 
vagabundos1[1]
 
 
Assurément, LE feuilleton de ma jeunesse.
 
Je me souviens.....
Du haut de mes presque douze ans, j'étais dans la cour de récré, l'incarnation simultanée des 2 principaux héros : Jean-Loup et Cow-Boy. Et je devenais, pour séduire Marion-des-Neiges que j'imaginais dans chacune de mes blondes condisciples, un intrépide aventurier ( .....que je suis d'ailleurs resté !   )
 
Quel bonheur lorsqu'en début de soirée, la speakerine annonçait l'épisode..... Debout sur le divan en velours brun de mes parents, je ne pouvais contenir l'excitation sitôt que s'agitaient les premières notes du générique !
Mais quel déchirement aussi quand au beau milieu de l'intrigue, trente minutes plus tard, s'affichait "fin de l'épisode" au milieu de l'écran.
Il me fallait alors patienter une semaine pour retrouver la joyeuse bande et Dieu sait qu'à cet âge, une semaine....c'est long !! 
 
Bon, pour ceux qui ne s'en souviendraient plus, voici un petit rappel du synopsis :
 
Dans un camp de vacances installé dans les Ardennes belges, plusieurs adolescents d'origines sociales très contrastées vont se lier d'amitié : Jean-Loup, jeune parisien de bonne famille, rencontre un chef de bande dénommé Cow-Boy et ses amis Byloke et Lustucru.... Dans la région, ils vont faire la connaissance de Fanz, Christian... Sans oublier une jolie canadienne : Marion-des-Neiges. Ensemble, ces "Galapiats" vont partir à la recherche du trésor des Templiers, mais leurs périgrinations vont les mener vers des découvertes plus surprenantes encore : le butin d'un hold-up, ourdi par des gangsters qui se cachent dans le "Château sans Nom".... Mais il en faut plus pour décourager les sept camarades intrépides !
 
"Oubliettes, grottes, souterrains, gangsters : aucun accessoire ne manque aux Galapiats pour faire retrouver aux téléspectateurs le frisson de l'aventure et les rêves de leur jeunesse" 
Commentaires de PARIS-MATCH Belgique pour saluer la sortie du "vintage feuilleton" en DVD ( édité par la RTBF.)
 
Etiez-vous, comme moi, un fan de la première heure ? 
 

21:51 Écrit par Feuille d'automne dans feuilleton télé | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : galapiats, feuilleton tele |  Facebook |

30/01/2007

Pédale douce, pédale saine !

imagesCAPM744B

 
 
"Quand je vois un adulte sur un vélo,
je désespère un peu moins de l'avenir de l'humanité".
Herbert George Wells
 
 
On a beaucoup parlé du plan Marshall, mais la Wallonie a aussi son plan vélo. L'objectif très ambitieux est le suivant : dans 10 ans, 10% des déplacements se feront sur deux roues en Région Wallonne. Aménagement de l'espace public, formation cycliste, complémentarité avec le bus et le train, cyclotourisme, campagnes de communication : tels sont les grands axes e la stratégie "Vélo +" imaginée par le ministère des transports en concertation avec les associations Gracq et Provelo.  
www.mobilite.wallonie.be
 
La Wallonie n'est pas le plat pays
mais nous avons des mollets de coq !
 
        Feuille d'automne
 

22:55 Écrit par Feuille d'automne dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/01/2007

Le Lauréat, mon film culte.

24-01-2007 Général
261[1]
 
J'ai vu ce film pour la première en 1976, au Canada. J'avais alors 16 ans. 30 ans plus tard, la magie est intacte.
 
Film de Mike Nichols, réalisé en 1967.
Avec Dustin Hoffman, Anne Bankroft et Katharine Ross dans les rôles  principaux.
Et une extraordinaire B.O. que l'on doit à Paul Simon (paroles) et Dave Grusin (musique). Interprétation par Simon et Garfunkel avec les exceptionnels "Miss Robinson" et "Sound of silence", entre autres.
 
Synopsis
 
Benjamin, un jeune homme de famille aisée, retourne dans sa famille en Californie après avoir suivi de brillantes études. Il rencontre, lors d'une réception, l'épouse d'un ami de son père, et ils deviennent amants. Peu de temps après, Benjamin rencontre Elaine, la fille de sa maîtresse, et il en tombe amoureux. Lorsqu'il annonce à la mère d'Elaine son désir de rompre, celle-ci révèle leur liaison, à sa propre fille, à son mari, et au père de son amant. Elaine rompt à son tour sa liaison avec Benjamin et décide d'épouser un jeune cadre, mais Benjamin ne renonce pas à sa volonté de mariage avec Elaine.
 
Autour du film
  • Le film fit scandale à sa sortie pour avoir montré l'amour entre un jeune homme et une femme mûre. En réalité, Dustin Hoffman, qui interprétait le jeune homme, avait déjà 30 ans, et la femme mûre interprétée par Anne Bancroft tout juste 36 ans à l'époque du tournage.
  • Le succès considérable du Lauréat (plus de 40 millions de dollars de recettes en quelques semaines aux États-Unis) constitue une surprise au moment de sa sortie : personne ne croyait en effet à ce film qui réunissait des acteurs peu connus autour d’un scénario scabreux dont le héros séduisait à la fois une mère et sa fille, ce qui ne s'était jamais vu dans le cinéma hollywoodien.
  • Le grand public se passionne immédiatement pour ce jeune héros anticonformiste et pour cette histoire reflétant parfaitement l’Amérique de la fin des années 1960 — une société traversée par le mouvement hippie —, à mi-chemin entre puritanisme et libération sexuelle. « Mrs Robinson », la chanson écrite par Paul Simon et interprétée par le duo Simon & Garfunkel, contribue d’ailleurs largement à la notoriété d’une œuvre filmée sous l’influence de la Nouvelle Vague française alors particulièrement en vogue.
  • La scène de l'église a été de nombreuses fois parodiée, notamment dans le film Wane's World.
  • L'une des toutes premières apparition de Richard Dreyfuss (non crédité).
  • Les jambes photographiées sur l'affiche du film sont celles de Linda Gray, la « future » femme de JR, Sue Ellen, dans le feuilleton télévisé Dallas.
  • Ce film est considéré par le Top 100 de l'American Film Institute comme le septième plus grand film américain de l'histoire du cinéma.
  • C’est grâce au succès du Lauréat que Dustin Hoffman, devenu célèbre du jour au lendemain, voit une carrière spectaculaire s'ouvrir devant lui. Mike Nichols quant à lui, réalisateur reconnu pour son talent à capter l’air du temps, et qui vient de tourner Qui a peur de Virginia Woolf ? (Who’s Afraid of Virginia Woolf ?, 1966), remporte l'oscar du meilleur réalisateur.
  • L'histoire du film La rumeur court... sorti en 2005 tourne autour de l'histoire du Lauréat.
  • Dans la version française du film, c'est la future star française Patrick Dewaere qui prête sa voix à Dustin Hoffman.
  
 

20:21 Écrit par Feuille d'automne dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dustin hoffman, le laureat, anne bankroft, simon garfunkel |  Facebook |

20/01/2007

Imagination

imagesCAOX6ZWY
 
 
 
 
 
 
 
Aimera-t-elle le bruit du vent
Glissant entre deux amants ?
 
Aimera-t-elle le chant de la pluie
Ebahie entre les cuisses ravies ?
 
Aimera-t-elle le clair de lune
Nocturne entre les vagues d'écume ?
 
Aimera-t-elle la poussière d'étoile
Voile entre les amours marginales ?
 
Imagination en érection, frisson
Oublions les questions, dormons....
 
                                  Feuille d'automne

09:50 Écrit par Feuille d'automne dans poésie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/01/2007

La douche

dyn006_original_540_361_pjpeg_2530296_8ac9527afa255ad308023b2859d33c91[1]

 
 
Corps nu sous la douche,
Regard clos, pas farouche,
J'ondule de la croupe, souple.
Sous l'impertinente caresse
Des chaudes gouttes en liesse,
Lentement, je m'accouple.
Excitation vierge de vice.
Corps offert comme un calice,
A boire goulument jusque la lie
Et à nouveau posséder la vie.
 
Feuille d'automne
 
 

07:07 Écrit par Feuille d'automne dans poésie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/01/2007

Pédaler sur le toit du monde.

tibet-map[1]

 

Le 22 mai prochain, j'accrocherai à nouveau mon sac à dos à l'épaule.
 
Partir du Tibet pour rejoindre le Népal en..... VTT !
1.000 km sur le toit du monde !
 
Une aventure humaine et sportive, certes, mais surtout une aventure humanitaire puisque nous déposerons du matériel scolaire dans quelques écoles tibétaines.
 
Un périple à risque puisqu' outre la crampe du mollet, il nous faudra affronter l'altitude ( plus de 5.000 mètres, nous passons par le camp de base de l'Everest ), le climat instable et peut-être devoir parlementer avec la guérilla maoiste très active dans le secteur ( elle veut faire tomber de son trône le roi du Népal ).
 
Bref, que de réjouissantes perspectives.
J'adore l'inconnu puisqu'il me permet d'excercer mon seul et unique talent : l'adaption au milieu !
 
Les formalités administratives étant en partire réglées ( la Chine est très pointilleuse ! ), j'ai activé la préparation physique. Au programme : fitness, spinning et sortie VTT.
 
Jamais le vent n'aura porté aussi loin une feuille d'automne......
 
Feuille d'automne.

20:38 Écrit par Feuille d'automne dans voyage | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : voyage, tibet, nepal, vtt |  Facebook |

Voyage

 
amazonie[1]

 
Partir non pour fuir mais pour découvrir.
 
Regarder, sentir, goûter, échanger, toucher, offrir.
 
Le périple est aussi un voyageur intérieur.
 
Toujours, je reviens au pied de mon vieil arbre. J'ai les réponses à ses questions.
 
Le Canada et les indiens Hurons, j'ai parcouru l'Ontario et ses merveilleuses chutes frontières : Niagara. A Québec, j'ai poussé les portes du château Frontenac, elles sont restées closes.....
Le Chili, désert d'Atacama, le plus élevé du monde. Des espaces lunaires, la nuit je me prenais pour Pierrot !
La Bolivie, le salar de Uyuni, un désert de sel. Tu t'égare, tu meurs.....
L'Equateur, 600km de pirogue à travers l'Amazonie, le peuple des Huaronis : une rencontre bouleversante ! La sarbacane et le curare n'ont pour moi plus de secret.
Patagonie, c'est le sud du continent, le "trou du cul du monde" comme ils disent. Horizons infinis, icebergs et mythique Cap Horn mais décevante Uschuaïa.
Tanzanie, l'ascension du Kilimandjaro, des neiges éternelles pour une souffrance culminante !
Maroc, direction grand sud..... le changement est annoncé !
 
Aventure humaine, spirituelle, physique. Beaucoup de coeur et un grand sac à dos.
 
Et vous, votre voyage ?
 
Feuille d'automne 
 

07:45 Écrit par Feuille d'automne | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : chili, amazonie, voyage, patagonie |  Facebook |