21/03/2007

 Tendresse pour tous....

solitude[1]

 

[...] s'il est une chose qu'on puisse désirer toujours et obtenir quelquefois, c'est la tendresse humaine.
(A. Camus. La peste, p.271, Folio n°42)
 
Je m'assieds sur mon tapis bolivien, un thé chaud entre les mains ( menthe et cannelle ) et je réfléchis....
 
A cet égard, la vie m'a choyé..... Aussi, depuis gamin, j'invite à partager. Même si, parfois, je me surprends à "thésauriser".... Crainte de l'abandon, de la solitude ? Si c'est la cas, elle n'est pas consciente..... La tendresse c'est l'écoute sincère, le regard véritable, la caresse authentique transmis dans l'abandon de soi. C'est une offrande sans retour.
 
 
Feuille d'automne
 

 

18:18 Écrit par Feuille d'automne dans pensées | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

La tendresse c'est aussi une épaule qui reçoit nos blessures, des mots si doux qu'ils font éclater les bulles de douleur, des mots -caresses en pansements pour redorer le ciel !

Écrit par : balaline | 22/03/2007

Tu as une petite place pour nous, sur ton tapis? On vient partager le thé et causer tendresse avec toi.. :-)
D'accord avec ta définition et celle de Balaline.La tendresse évoque aussi en moi le calme, une onde d'attention vers l'autre

Écrit par : cil | 22/03/2007

Pour la réflexion, c'est quand vous voulez, les filles ! Mon tapis bolivien est large et j'ai de l'excellent thé !

Écrit par : Feuille d'automne | 22/03/2007

Alors j'arrive! Prépare le thé, cher ami, et nous causerons tendresse! Comme le chantait si bien Bourvil:
"On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y'en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas
...
On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l'histoire
Et s'en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n'en est pas question
Non, non, non, non
Il n'en est pas question
...
Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment
...

Écrit par : Petite Louve | 23/03/2007

j'aime bien cette photo et j'aime bien ce que tu écris.
et puis, j'aime beaucoup Camus

Écrit par : objectif-plume | 02/04/2007

La photo, les textes... j'aime !

Écrit par : Malaïka | 11/04/2007

Les commentaires sont fermés.