02/04/2007

De soi-même

339905[1]

Plus ne suis ce que j'ai été,
Et ne le saurais jamais être.
Mon beau printemps et mon été
On fait le saut par la fenêtre.
Amour, tu as été mon maître,
Je t'ai servi sur tous les Dieux.
Ah si je pouvais deux fois naître,
Comme je te servirais mieux !

Clément MAROT, Epigrammes, 1538.

 

Assis sur mon tapis bolivien, qui commence à s'élimer, une tisane aux agrumes entre les mains, je réfléchis.
 
Qui ne s'est jamais dit : " ah, si je savais tout ce que je sais, je l'aurais mieux fait !" Il est vrai qu'en matière amoureuse, c'est lorsque la nature ne nous permet plus d'envisager quoi que ce soit que l'on a tout compris ou quasiment. On ne peut guérir le passé. 
Pourtant, j'estime avoir bien de la chance. En effet, Clément Marot fait le bilan de sa vie amoureuse à 42 ans et s'en meurt six ans plus tard. (C'est qu'on mourait jeune à l'époque.) Et moi, petit veinard, je possède ce luxe inouï de faire le même bilan au même âge.... enfin presque ! D'en tirer les enseignements et de "reconstruire" une nouvelle vie amoureuse sur les prochaines quarantes années ! (J'espère que mon Ange a capté le message.... )
Si ça c'est pas de l'optimisme !!  
 
Feuille d'automne     

21:38 Écrit par Feuille d'automne dans pensées | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir, galopin contemporain... alors.. c'est l'heure des bilans... On ne peut être et avoir été, en effet, on évolue, et plus on avance, plus on savoure ce que la vie nous offre, tu ne penses pas? car on sait que les cadeaux de la vie ne se gaspillent pas...Te revoilà donc reparti pour quarante ans...On en reparle au bout de ce laps de temps, d'ac?! Chiche...

Écrit par : cil | 03/04/2007

Ce n'est pas de l'optimisme mais une farouche envie de vivre les plus belles années, mais oui!.... qui continuent notre route !

Écrit par : balaline | 03/04/2007

Salut bel optimiste! Mais bien sur qu'on peut guérir le passé! On ne peut le changer, mais on peut le guérir, à condition bien sûr de l'avoir accepté, et d'en accepter les leçons et les enseignements... Ce n'est qu'à cette condition que le "être" d'aujourd'hui et de demain sera meilleur et grandi... Bisous.

Écrit par : Petite Louve | 04/04/2007

J'aime beaucoup le texte de Marot. Il me parle pas mal. Et ton texte aussi, énormement. Question de génération on dirait.

Écrit par : Malaïka | 07/04/2007

Les commentaires sont fermés.