09/04/2007

Feuille de route pour feuille d'automne....

 
 
 
 
voyalogo[1]

 
 
Quand tu aimes il faut partir
Quitte ta femme quitte ton enfant
Quitte ton ami quitte ton amie
Quitte ton amante quitte ton amant
Quand tu aimes il faut partir

Le monde est plein de nègres et de négresses
Des femmes des hommes des hommes des femmes
Regarde les beaux magasins
Ce fiacre cet homme cette femme ce fiacre
Et toutes les belles marchandises

II y a l'air il y a le vent
Les montagnes l'eau le ciel la terre
Les enfants les animaux
Les plantes et le charbon de terre

Apprends à vendre à acheter à revendre
Donne prends donne prends

Quand tu aimes il faut savoir
Chanter courir manger boire
Siffler
Et apprendre à travailler

Quand tu aimes il faut partir
Ne larmoie pas en souriant
Ne te niche pas entre deux seins
Respire marche pars va-t'en

Je prends mon bain et je regarde
Je vois la bouche que je connais
La main la jambe l'œil
Je prends mon bain et je regarde

Le monde entier est toujours là
La vie pleine de choses surprenantes
Je sors de la pharmacie
Je descends juste de la bascule
Je pèse mes 80 kilos
Je t'aime

Blaise Cendrars, Feuilles de route, 1924
 
 
Mon goût du voyage
Revient à l'abordage
Il balance les cordages
Me tire du bastingage
Nul besoin d'équipage
J'aime le vagabondage
 
Feuille d'automne
 

20:20 Écrit par Feuille d'automne dans voyage | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : blaise cendrars |  Facebook |

Commentaires

"Le monde entier est toujours là
La vie pleine de choses surprenantes
Je sors de la pharmacie
Je descends juste de la bascule
Je pèse mes 80 kilos
Je t'aime"

Impressionnante la force de la poésie. Un bout de phrase, quelques mots et un monde est ouvert...

Écrit par : Malaïka | 09/04/2007

j'aime tes mots, je découvre un texte magnifique, et le personnage dessiné avance au rythme d'une lecture que je fais à propos des Hommes Bleus..

Écrit par : cil | 10/04/2007

Hello Pierre Desproges, Blaise Cendrars, John Lennon, Barbara, Léo Ferré,etc...je partage beaucoup de vos prédilections en matière culturelle. Ce blog que je viens de découvrir est une heureuse surprise, j'y reviendrai.

Écrit par : Edouard | 14/04/2007

Heureux hasard... Je (re)viens faire un tour sur ton blog et j'y trouve un de mes textes préférés d'un auteur que l'on ne lit plus beaucoup, il me semble, et pourtant...
Blue

Écrit par : Blue | 20/04/2007

Bon voyage au sommet...

Écrit par : une âme dans la foule | 05/05/2007

vas bel étranger, ton bonheur est dans cet exil.Quel bonheur dans ctte solitude on s'abondonne de cet univers immense dans la nature, un sourire au coin car loin de tout j'entends les oiseaux, le souffle du vent, ses caresses sur mon corps je respire et là je me dis je revis loin de tout.

Écrit par : NAD | 16/12/2007

Les commentaires sont fermés.