05/01/2008

L'autre Emoi...

10TCAT6E5RLCAILYWHTCAGO3E7XCAJ6SQXJCA7Z1CXWCA6XDYVRCABDXUZTCA655Y9WCAC9ER99CAIDE571CAUC4EDQCAG21KRQCA031X2NCA9LY6WMCAUKZEVHCALW53HMCATXY9NWCAWIXLGWCA0OZNUK

Naïf, je pensais : qui d'autre que moi ?

Mais elle m'a appelé du nom d'un autre.

Mais elle m'a appelé du nom de l'autre.

Cet appel de l'autre plutôt que moi.

Parce que c'est lui, ce n'est plus nôtre,

De vous à moi, dites-le à l'autre !

Qui d'autre qu'un triste moi...

Quoi d'autre qu'un triste émoi....

Et moi....Et moi.... Et moi......

Feuille d'automne

13:13 Écrit par Feuille d'automne dans poésie | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

joli tu sais jouer avec les mots et de plus tu as de l'humour = mrdrrr pour la galette , moi je les avale lollllllllll . doux dimanche , bisous , yepa

Écrit par : yepa | 06/01/2008

Gourmandise de janvier Non, pas la galette... quoique... mais en réponse à "chaque janvier" + pluriel. Pas de problème puisque : Chaque buisson tordu, chaque oiseau finissaient par paraître comme (...) une caricature (Gary, R., Les racines du ciel) et Chaque seconde, chaque pas l'éloignent de Veronka (Sabatier, R., La mort du figuier)
Meilleurs voeux pour 2008 :)

Écrit par : may | 06/01/2008

Oui, bon, je sais, chaque + chaque ... mais j'avais tellement envie de dire que ce pluriel n'était pas du tout important et ne m'avais nullement choquée :o)

Écrit par : may | 06/01/2008

Et toi...et toi...et toi...
Ne sois pas triste sire
Laisse l'émoi de Toi
Voguer jusque vers l' autre !

Écrit par : balaline | 08/01/2008

Un autre que l’on vouvoie
Le corps tout en émoi
Quand le cœur le tutoie
Lui n’est-il pas une partie de toi

Écrit par : Muse | 10/01/2008

Quoi d'autre qu'un triste:"et moi??"...joli spleen en tout cas..;-)

Écrit par : soeur-cactus | 15/01/2008

Quoi d'autre qu'un triste:"et moi???",joli spleen en tout cas...;-)

Écrit par : soeur-cactus | 15/01/2008

Moi aussi je pensais qui d'autre que moi je ne savais pas qu'elle existait, jusqu'au jour ou je les ai vu main dans la main, lui sussurant doucement dans l'oreille, naîve je l'ai cru,.........., loin je m'en irai pour oublier, j'ai commencer à oublier........, à m'oublier

Écrit par : NAD | 25/01/2008

....J'ai fait en sorte de perdre son numéro, sa voix est de plus en plus lointaine, ce regard qui se dessine sur ces vagues s'efface doucement, son visage s'écrase sur ce rocher ou je me tiens debout, valise en main prête à quitter cette terre pour d'autres horizons, âme peinée, errant en quête de réconfort...Début du voyage.... finalement ce n'était pas lui c'était l'autre que j'attendais. C'est lui qui me reconnu....

Écrit par : NAD | 26/01/2008

La suite et la fin Aujourd'hui il vient d'avouer qu'elle existe alors qu'il avait nier, lasuite et la fin, suite de quoi, fin de quoi, je l'ignore???
Mon âme est déjà au Kenya

Écrit par : NAD | 11/02/2008

Merci de m'aider à tarir cette source de larmes Le suite, c’est la faim que tu as déjà de demain ! Le voyage nettoie des turpitudes du système dans ce qu’il a de plus vicieux ! Tu es une femme de valeur née pour répondre l’espoir, l’amour, le respect, ….. Ton histoire est ailleurs, désormais !

Écrit par : NAD | 11/02/2008

merci Thierry tu as toujours les mots qu'il faut, sensible attentif et intelligent dans le sentiment, mais qui d'autre sais que je suis une femme de valeur?

Écrit par : NAD | 11/02/2008

Tandis que d'autres rêvent d'être la reine de coeur du président moi je rêve d'être la reine de coeur des malheureux, eux ils auront du respect et sauront qui je suis, car je sais qui ils sont et je vis leurs douleurs.
Les bleus de l'âme nul ne les voit, mais eux ils savent pour avoir vécu tant de choses, pour avoir vécu dans l'ombre, entre le souvenir d'un père assassiné et une mère morte de chagrin, ils sont ce que je suis, ils sont moi, c'est l'histoire qui se répète, c'est la vie qui nous trahie, elle n'a jamais été mon amie ni la leur d'ailleurs

Écrit par : NAD | 11/02/2008

J'ai laissé tomber ma valise dans cette mer, c'est moi qui n'existe pas, je ne suis plus je suis partie, sans valise.

Écrit par : NAD | 12/02/2008

Amour Perdu La meilleure façon d'aimer quelqu'un c'est de ne jamais oublier que l'on pourrait le perdre à tout moment.
Nad

Écrit par : NAD | 24/02/2008

Les commentaires sont fermés.